La légende des Spartes

Publié le par Legolas

Dans la mythologie grecque, les Spartes (en grec ancien Σπαρτοί / Spartoí, du verbe σπείρω / speírô, « semer »), aussi appelés hommes semés, sont un peuple fantastique impliqué dans le mythe de Cadmos, fondateur de Thèbes.

Ils naissent de la terre tout armés quand Cadmos sème, comme Athéna le lui a ordonné, les dents du dragon, descendant d'Arès qu'il vient de tuer. Aussitôt, ils commencent à se battre entre eux. Selon Phérécyde d'Athènes, c'est plutôt Cadmos qui lance sur eux un rocher, qui les fait se tourner les uns contre les autres et s'entretuer. Seuls cinq d'entre eux survivent : Échion (« le serpent »), Udée, Chthonios (« de la terre »), Hypérénor et Péloros. Ils aident Cadmos à fonder Thèbes et sont les ancêtres de la noblesse thébaine.

Selon Pausanias, Épaminondas descendait des Spartes, et à ce titre arborait l'emblème d'un dragon.

Publié dans 300

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article